Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Crèche, cantines et Gaulois à Beaucaire

Le maire frontiste de Beaucaire nous en a commis de bonnes ces derniers jours. Et en plus d'affirmer n'importe quoi, il fait preuve d'une géométrie variable, d'une souplesse dans le grand écart digne d'une gymnaste soviétique.  

Ce qui nous a tout de même posé quelques problèmes pour la bonne compréhension de ces événements et par conséquent la rédaction de cet article. Nous espérons que celui ci sera clair.

18308755_415181005523592_1350232509_n - Copie.jpg

 

Tout a commencé pour Marcel Vincent, pardon Julien Sanchez, édile de Beaucaire et fronteux de son état, alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva (quoiqu'en fait si, les raccourcis, il les trouve, d'ailleurs il ne fait que cela) et par deux polémiques successives.

 

 

 

 

 

1)  "Lou ravi de la Crèche"

 

Comme tous les apparatchiks du FN, Julien Sanchez est un roublard, un Tartufe de la "laïcité". Pour ces gens là, la laïcité consiste à taper sur les musulmans d'une part, et d'autre part en favorisant leur électorat ultra conservateur catho en les flattant sur "les racines chrétiennes de la France".

 

Une position défendue par le FN qui n'a rien de "laïque", mais tout de clientéliste et de communautariste.

C'est pourquoi en fin d'année, on assiste au marronnier du petit cirque  du fn sur le sujet, oh combien important, des crèches. Primordial. On ne sait pas comment on a pu vivre avant sans ce spectacle annuel, habituel et parfaitement risible. 

L'article 28 de la loi de 1905 est pourtant parfaitement clair:

 

Article 28
Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l'exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.

 

On ne peut plus clair et précis...

 

Mais alors que le FN et toute l'extrême droite beugle au communautarisme des musulmans depuis des décennies, c'est justement le communautarisme du fn qui met en danger cet article!

Or si la laïcité ne suppose pas de "deux poids deux mesures", c'est exactement ce que fait l'extrême droite dans une optique militante:

 

http://www.arretsurimages.net/articles/2014-12-08/Apres-la-Manif-pour-tous-les-Creches-pour-tous-id7288

http://www.slate.fr/story/95613/creches-noel-laicite

https://www.franceculture.fr/emissions/le-monde-selon-caroline-fourest/polemique-la-suite-de-linterdiction-dune-creche-de-noel-en

http://www.lejdd.fr/Societe/Religion/Creche-de-Noel-a-Beziers-et-en-Vendee-la-guerre-des-santons-705170

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1285309-menard-maintient-sa-creche-a-beziers-il-bafoue-la-loi-le-pire-c-est-qu-il-le-sait.html

https://www.lci.fr/politique/la-creche-de-noel-installee-dans-la-mairie-fn-de-henin-beaumont-jugee-illegale-henin-beaumont-2070653.html

http://www.lefigaro.fr/politique/2016/12/14/01002-20161214ARTFIG00221--l-approche-de-noel-la-bataille-des-creches-reprend-au-fn.php

Etc. etc.

 

Encore une fois les récidivistes du communautarisme sont traités bien légèrement par la justice. Et comme l'explique ces articles ces édiles frontistes, soit disant 1er magistrats, s’assoient sur la loi avec la plus grande confiance puisqu'ils savent que la justice sera clémente et que l'opération sera bénéficiaire au niveau électoral. 

 

Peu leur chaut qu'à moyen et long terme, il s'agisse d'un très mauvais calcul qui ulcérera certains croyants d'autres foi devant tant de tolérance face à ce deux poids deux mesures. Et que par là même, ils alimentent ce qu'ils prétendent dénoncer et régler. Le calcul du pompier pyromane en quelque sorte. 

Et notre Julien Sanchez là dedans???? A votre avis?
Et bien il confirme tout ce que nous venons d'expliquer. Démonstration en un tweet:

 

 

crèche beaucaire.jpg

 

 

Voilà. Il confirme: ce n'est pas un acte "culturel" mais bien politique.... Et il s’assoit sur la loi, lorsqu'on la lui rappelle:

 

sanchez crèche.jpg

 

 

Belle conception de la laïcité, non?

 

 

 

2)   Repas de substitution et laïcité du Tartufe frontiste

 

Tartuffe.jpg

 

C'est buzzfeed qui le 6 janvier révèle que la mairie de Beaucaire sur décision de son fronteux de maire, supprimera les menus de substitution et servira du porc aux menus de cantine tous les lundis, le tout avec des arguments assez surprenants:

 

Les repas optionnels sans porc, que la mairie qualifie «d'antirépublicains», sont supprimés depuis le 1er janvier dans les six écoles primaires que compte la municipalité.

Après la publication de notre article, Julien Sanchez a indiqué à BuzzFeed News que des plats avec porc seraient servis le lundi, sans plat de substitution.

«Les gens pourront ainsi prendre leurs dispositions s'ils ne souhaitent pas que leurs enfants mangent, ou bien qu'ils touchent ou approchent du porc», a-t-il dit.

Le site de la commune affiche également des repas avec porc le mercredi, mais il s'agit de la restauration pour le centre aéré dans la commune.

D'après le maire FN, les cantines de Beaucaire compte 600 demi-pensionnaires, dont 150 prenaient des repas de substitution. «On a récemment changé de fournisseur de repas et ce nouveau marché public a été l'occasion de réfléchir à ce qu'on servait», a-t-il ajouté. «Depuis 10 ans, les enfants mangeaient à une table séparée, c'était l'apartheid.»

 

On rappellera que l'apartheid est un système politique de discrimination qui écarte certaines minorités religieuses et/ou ethniques. En la matière, la décision de sanchez est celle qui crée une situation "d'apartheid"... Mais baste.
Bien entendu le fait de servir des repas de substitutions est officiellement une mesure non-discriminante, avec bien entendu les musulmans en toile de fond. Et toujours aussi bien entendu, les enfants de confession juive ou bien végétarien/vegan ne sont pas pris en compte.

 

Mais allons droite au but: tout ce battage médiatique autour d'une soit disant "opération républicaine, non-discriminante est une tartuferie sans nom. Julien Sanchez se moque comme d'une guigne de tout cela. La seule chose qui lui importe c'est son fond de commerce électoral et sa tambouille rance fascisante.

Car il ment deux fois en affirmant qu'il ne s'agit "QUE" d'un objectif laïque.

  • Tout d'abord parce que le porc n'est pas servi QUE le lundi mais aussi parfois d'autres jours (ce qui démontre que son argument de "prévenir" à l'avance pour que les parents concernés puissent "s'organiser" n'est que du vent)
  • Mais aussi, parce que sa "laïcité" est à sens unique, les cantines de Beaucaire servant du poisson comme plat principal, tous les vendredis...

Comme le prouve ces menus pris sur le site de la mairie de Beaucaire:

 

menu beaucaire.jpg

 

menu beaucaire1.jpg

 

 

Et d'ailleurs la facheux facho assume parfaitement et sait très bien ce qu'il fait:

 

sanchez poisson.jpg

 

Ah la "tradition".... Qu'est ce qu'on ne ferait pas au nom de la "tradition"???

 

Julien Sanchez a justifié ce choix de la suppression du menu de substitution, par de nombreuses raisons assez étrange pour le moins, mais au nom de la "tradition", il nous en a sorti une fameuse.... Qui sera développée dans notre troisième et dernière partie. 

 

 

Jules_Renard_1130.jpg

 

 

 

3)  Nos ancêtres les gaulois

 

Comme nous venons de le démontrer les principaux arguments de J. Sanchez sont faux et fallacieux. Pire, ils sont manipulatoires. Mais dans "Valeurs actuelles" il nous sort un argument absolument cocasse; qui peut paraître anecdotique au premier abord:

 

VA.jpg

 

On hésite à rester coi ou exploser de rire. En sommes-nous là désormais? Invoquer les gaulois et Astérix comme fondement d'une position politique? Nous savions que l'extrême droite creusait le fond, mais là on atteint des niveaux dignes de "Voyage au Centre de la Terre"...

 

 

Csyf6QfWgAAN9xN.png

 

 

 

 

Mais à y réfléchir à deux fois, tout ceci prend vite sens.

 

Et en plus, pour ceux qui suivent, on vous l'avait déjà expliqué ICI

 

Donc pour quelqu'un qui ne prend pas Astérix pour source historique on rappelle quelques points issus de cet article:

 

On récapitule :

 

1)   Les Gaulois, c'est un nom fourre-tout utilisé par les Romains pour désigner tous les peuples étrangers à l'ouest du Rhin et au nord des Pyrénées (y compris l'Italie du Nord).

2)  D'un point de vue ethnolinguistique, ne pouvaient être considérées comme "gauloises" que des tribus celtiques.
Quand Jules César a envahi « les » Gaules (et pas « la » Gaule), le sud-ouest était peuplé d'Aquitains (les ancêtres des Basques, donc rien à voir avec les Gaulois), et la Provincia Narbonensis par des Ibères, des Ligures, des Grecs et quelques tribus gauloises... et tout ce beau monde avait été romanisé en profondeur depuis longtemps ! Quant à la Corse, elle n'a jamais été peuplée par la moindre tribu celtique

3)  Les tribus gauloises étaient indépendantes les unes des autres et passaient leur temps à se taper dessus, elles n'avaient aucune unité !!! Quand Vercingétorix a fédéré plusieurs tribus, il ne s'agissait que d'une alliance militaire destinée à se protéger de Rome, certainement pas d'une unification !
De plus, de nombreuses tribus gauloises se sont alliées à Rome de plein gré.

4)  Les racines de la langue française sont LATINES. Le gaulois, qui est une langue MORTE depuis près de deux mille ans, n'a laissé au vocabulaire français que quelques dizaines de mots (par contre, beaucoup de toponymes : villes, villages, lieux-dits, fleuves, rivières, régions...).
La langue française est infiniment plus proche du portugais, de l'espagnol, de l'italien ou du roumain que du gaulois. Nous devons notre langue à Rome.

5)  Le nom de la France, ses rois, énormément de ses coutumes médiévales, et une partie de son vocabulaire (le français est la plus germanique des langues latines, tout comme l'anglais est la plus latine des langues germaniques d'ailleurs) vient des Francs, tribu GERMANIQUE (et non celtique) venu d'Outre-Meuse.

6)  Les Occitans, les Bretons, les Corses, les Flamands, les Catalans, les Basques et les Alsaciens-Mosellans sont des groupes ethnonationaux distincts qui ne sont français ni de langue, ni de culture, ni d'histoire.

7)  Les frontières françaises n'ont jamais cessé d'évoluer au fil des siècles, par perte ou annexion de territoires.

 

 

 

c)         Ce qui est ici intéressant, c’est au final les questions que pose l’idéologue d’extrême droite en affirmant : « nos ancêtres les gaulois »., analyse et citations

Analyse:

 

  • Toute négation d’un ordre tel que le conçoit l’idéologue d’extrême droite est une corruption de celui-ci et donc organisé par des traitres.
  • On a vu avec la partie précédente que se revendiquer d’un fond celte évitait le mélange, même symbolique, avec des « races sémites ». L’extrême droite a beau tenter de se sortir du vieux racisme originel basé sur des conceptions biologiques à la gobineau, il y revient immuablement. 
    Le racisme social  à tendance à remplacer ce racisme biologique dans les discours officiels de l’extrême droite « présentable ». Ici nous sommes dans l’arrière cour, au-delà de la devanture de la boutique.
  • Ce fonds est « immuable » et n’appelle pas de changements qui sont au pire des changements mineurs. Ce fond est une « vérité » et n’appelle pas de critique comme un axiome improuvable.
  • Le pays immuable est toujours menacé dans ses fondements par un ennemi. Un ennemi extérieur soutenu par des cinquièmes colonnes (voir « complot »). Cette menace ne peut être combattue que par un chef charismatique qui délaisse ses intérêts personnels pour la défense de cette « vérité ». D’où les modèles actuels d’extrême droite, comme « Vercingétorix », « Charles  Martel » ou « Jeanne d’arc ».
On notera que l’extrême droite si propice à nier des faits historiques qui pourraient la mettre en cause comme la réalité de la Shoah (négationnisme) affirme comme vérité indépassable les mythes historiques construits de toute pièce sur des « héros nationaux » propice à leur propagande…

Cette manière de mettre en avant des héros charismatiques est un des fondements de la « pensée » d’extrême droite, dont l’ultime expression a été le « fuhrerprinzip » 

  • Le réactionnaire (à fortiori l’ultra réactionnaire) voit les évènements comme des chaines de causalité. Il va donc dans sa « recherche de la vérité » rechercher ce qu’il considère comme « le premier maillon » de cette chaine surgit comme par génération spontanée.
    Dans cette affirmation,  « nos ancêtres les gaulois »,  sont une sorte de paradigme indépassable dans sa quête de « vérité ». Pour d’autres ce sera « Clovis » (vous vous souvenez ? le roi dont seul un hagiographe Grégoire de Tours a parlé, trente ans après la mort du chef franc Salyen. Le même hagiographe qui a tout de même vu trois fois le diable dans sa vie, un critère de vérité…). A partir de là tout ce qui vient « après » est exogène et a troublé cet ordre naturel dont se réclame les ultra réactionnaires. Pire certains de ces éléments sont apportés par des traitres à cet ordre immuable.
  • Mépris des intellectuels complices des « traîtres ». Ceux-ci par des recherches pseudo scientifiques troublent par la raison ce qui au final relève de la croyance

 

 

photo_2016-09-19_10-10-23_pm.png

 

La base.
Et maintenant revenons à nos moutons, pardon nos aurochs. Affirmation de Sanchez: on doit manger du porc parce que "nos ancêtres les Gaulois" mangeaient du sanglier.

Et bien en fait, pas du tout. Comme l'a souvent expliqué Uderzo, si les deux compères à l'origine d'Astérix se sont souvent bien renseignés, ils ont surtout fait un monde imaginaire propice au comique. 

 

asterix_et_les_goths_157585.jpg

 

 

La question est donc posée: les Gaulois mangeaient-ils du sanglier?

 

La réponse est: très peu. Et pour diverses raisons.
Tout d'abord parce que l'animal sauvage doit être remboursé car il est sacré aux dieux. 

 

sanglier.jpg

 

Ensuite parce qu'ils mangeaient une nourriture variée dont pas mal de céréales. Et en revanche, ils mangeaient volontiers... du chien...

 

chien.jpg

 

Chien-ecolo.jpg

 

En fait cette légende du gaulois mangeur de sanglier est un mythe tenace:

Les Gaulois, contrairement à ce que l'on croit, ne mangeaient pratiquement pas de sanglier. En réalité, si cet animal est souvent représenté, sous forme de statuettes de bronze ou sur les pièces de monnaie, c'est parce qu'il était vénéré pour sa force et son courage et que les Gaulois lui attribuaient un rôle protecteur. 

 

Mais puisque c'est "la tradition"....
Mais on croyait que les racines de la France étaient "chrétiennes"???? On s'y perd un peu. Mais bon, on va suivre un peu les conseils du maire de Beaucaire en remettant au gout du jour la "tradition".
Donc comme les celtes, nous mangerons dans les cantines du chien (acheté sur les marchés de Noël). Nous pratiquerons parfois le sacrifice humain (on a des noms à proposer). Puis nous rétablirons l'esclavage et les cirques romains, c'est toujours mieux que la télé réalité et le MEDEF se frottera les mains. Nous reconstruirons nos villages au pied du chateau de "not' bon seigneur", entre deux cuissons de sorcières et du boutage d'anglois hors de France. Et enfin nous remettrons au goût du jour la guerre de religion, et les guerres quais permanentes avec nos voisins européens. Un bon programme!

 

sacrifice humain.jpg


CONCLUSION


Les décisions du maire de Beaucaire sont évidemment "anti arabes". C'est un fait. Elles sont communautariste, électoralistes, donc clientélistes. En plus d'être risibles. Mais que voulez vous. Tant que des gens se battront pour que la politique ce soit la défense du tout bagnole (gros combat du fn en ce moment), les crèches dans les mairies et le poisson le vendredi dans les cantines pour lutter contre daesh, les Debunkers continueront à écrire des articles.
Autant dire que nous ne sommes pas prêts d'être au chômage! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



10/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2710 autres membres