Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Debunkers des rumeurs / hoax d'extrême droite

Cynophagie, meurtres, anthropophagie en Italie: les délires de Fdesouche et Breizatao

Il y a quelques temps, nous disions qu'il était difficile pour nous d’attraper Fdesouche la main dans le pot de confiture à Fake News. Sa politique simple de republication le mettait quasiment à l'abri. Quelques écarts de ci de là -et bien sûr, un choix des republications totalement subjectif- mais dans l'ensemble, peu de hoaxes. Ces temps là sont manifestement révolus! Nous avons attrapé avec bonheur plusieurs fois "Fdesouche" dans le travers habituel de la rédaction ou republication de Fake news ces derniers temps.
Quant à "breizatao", il continue avec zèle, son oeuvre de petit goebbels bretonnant-japonais, infatigable dans la diffusion de fausses nouvelles, pourvu qu'elles fassent peur. 
Bien entendu ces deux fakes que nous allons démolir n'ont pas été repris que par ces orfèvres de la désinformation, rassurez-vous, pour saloper la vérité, on peut compter sur toute la fachosphère!
Et on y va!

 

 

1)   Délires cynophages de "Fdesouche"

fdesouche italie.jpg

 

Une reprise intégrale d'un journal Italien, qui pourtant, ne fait pas dans le hoax habituellement d'après nos petites recherches:

 

fdesouche italie il quotidiano.jpg

 

Car c'est une infaux, et une belle, d'autres journaux Italiens ont poussé l'enquète devant la viralité de cette infaux. Nos colloègues Italiens de "Bufale" s'y sont interéssés et voici la vérité, la vraie:

 

"En fait, à la suite des recherches des Carabinieri, nous découvrons que tout ce que vous avez lu jusqu'à présent doit être sérieusement revu, comme le rappelle le journal "Il Vibonese".

L'histoire liée à la tentative d'un migrant qui, au centre d'accueil d
e Briatico, aurait tenté de manger un chien après avoir grillé la viande sur un feu improvisé prend une tournure plus précise. Les responsables du centre font remarquer que le jeune homme en question, Nigérian, souffrirait de troubles mentaux évidents, à tel point qu'il avait déjà été hospitalisé deux fois sous le régime du HSC (Hospitalisation et traitement médical obligatoire, généralement utilisé en cas de troubles mentaux graves). [en France, les mesures de "soins sans consentements"  se nomment "soins psychiatriques sur décision du représentant de l'État" (SDRE) ou "Soins à la demande d'un tiers" (SDT)- NDLR ]

Dans le passé, l'homme était logé dans le centre d'accueil de Costabella, situé près de la route provinciale 522. Précisément, la proximité de l'artère qui se détache le long de la côte vibonese l'a incité à plusieurs reprises à tenter de se jeter sous les voitures en transit, en sortant soudainement devant les automobilistes peu méfiants. Signes d'un malaise mental grave qui a conduit les responsables à le déplacer au centre de Sant'Irene, plus loin que les principales voies de communication, afin d'assurer sa sécurité et celle des autres.

En ce qui concerne l'épisode qui est apparu il y a quelques jours, l'homme aurait ramassé la carcasse d'un chien trouvé près du centre de réception et l'aurait emportée avec lui à l'intérieur de la structure, dans le but de rôtir et de manger l'animal.

Il s'agit également d'une initiative à attribuer à ses conditions mentales instables, qui a rapidement été contré par les superviseurs, qui l' a empêché de continuer, avertissant les Carabinieri. Le jeune homme confessait alors aux militaires l'intention de vouloir manger le chien, mais refusait avec détermination de le tuer.

Par conséquent, pas un banquet avec d'autres invités, mais l'initiative extemporanée [Acte sans préméditation-NDLR] d'une personne atteinte de maladie mentale auto-agressive, déjà survenue dans le passé .

Non pas un geste de violence envers d'autres êtres vivants, mais le énième acte confus d'automutilation par un individu qui, dans la recherche continue évidente de moyens pour se faire du mal, avait décidé de recueillir une charogne abandonnée et probablement déjà putréfiée pour le nourrir, a été  de nouveau arrêté.

Bien sûr, cependant, une personne atteinte d'une pathologie mentale ne fait ni histoire, ni viralisation: un riche banquet basé sur le meilleur ami de l'homme est plus que suffisant pour construire une viralité et l’indignation."

 

 

Résumons donc:

 

  • Un seul migrant , pas "des migrants" 
  • Pas d'histoire de "coutume"
  • Le dit migrant connu pour des antécédents psychiatriques a déjà été suivi par un hôpital psychiatrique pour des troubles mentaux graves qui ont motivé une hospitalisation sans consentement . 
  • Le chien est déjà mort et putréfié
  • Les carabiniers interviennent avant .

Comme le dit "Bufale", avec une histoire comme celle-là, personne n'aurait pu faire du "buzz"... Et ce que la fachosphère recherche, ce n'est pas l'information, mais du buzz, pour faire de la propagande. 

 

D'ailleurs tant qu'à être exhaustif, il semble qu'effectivement la "cynophagie" (manger du chien) soit effectivement une coutume au Nigeria, tout du moins dans certaines régions de ce très grand pays, nos amis lecteurs prendront connaissance avec intérêt de cet article sur la situation du chien au Nigeria. Une situation assez surprenante d'ailleurs. 

 

Et puis si Breizatao et Fdesouche voulaient vraiment faire de l'info, ils auraient rappelé que "nos ancêtres les gaulois" mangeaient du chien.

 

b2.jpg

 

Et que la pratique en France s'est prolongée jusqu'à la moitié du 20ème siècle en France. Et que cette même pratique perdure en Suisse! 3% des Suisses en mangeraient encore.

 

Mais que voulez-vous, les Suisses ne sont pas des "barbares noirs" envahissant nos douces campagnes, ca ne fera pas de buzz!

 

 

2)   Délires cynophages et anthropophagie chez Breizatao

 

Que voulez-vous, "boris le lay", il est pas là pour tricoter de la dentelle, lui son truc dans la désinformation, c'est pas le canevas, c'est le panzer. Insatisfait donc de l'histoire de cynophagie, il en met une deuxième couche, beaucoup plus épaisse et bien plus "glurge" que l'histoire ne l'était déjà!

 

Alors, il va chercher le hoax ultime, le fantasme de tout bon raciste primaire: l'anthropophagie.

 

BZ.jpg

 

 

Notre bon boris, réfugié alimentaire au Japon, rajoute à la couche déjà bien épaisse de la désinformation celle sur un meurtre horrible ayant eu lieu ces dernières semaines en Italie. Il affirme:

 

Les migrants d’origine nigériane sont sous les feux des projecteurs depuis plusieurs semaines en Italie en raison du meurtre sauvage d’une jeune Italienne de 18 ans lors d’un rite à caractère cannibale par des clandestins nigérians (lire ici).

Le corps de Pamela Mastropietro a été retrouvé avec des parties manquantes dont son cou, son coeur et ses parties génitales. Le corps a également été désossé et lavé à l’eau de javel pour tenter de maquiller les traces d’ADN des bourreaux.

Un criminologue italien a indiqué dans la presse que ce modus operandi correspondait aux méthodes de la mafia nigériane. « Ce que nous avons vu dans le cas de Pamela sont les mêmes méthodes qu’utilise la mafia au Nigéria et ailleurs. C’est une coutume que de couper la victime en morceaux et, dans certains cas, de manger les parties du corps » a rappelé l’expert.

 

Et le cuistre de citer "Breitbart" comme source...

 

Inutile de vous le dire TOUTE cette partie est du pur délire!

L'histoire a été lancé sans aucun fondement et aucune preuve par un homme politique italien de droite, mais dont les positions politiques sont franchement d'extrême droite, un certain "Alessandro Meluzzi" comme le rappelle le journal "Il poste".
Et les autorités sont très claires sur le sujet devant la récurrence du hoax:

 

 

Ces dernières semaines on a beaucoup circulé les fausses nouvelles que Pamela Mastropietro , la jeune fille âgée de 18 ans est décédé à la fin de Janvier à Macerata, a subi une série de rituels qui suggèrent mutilations vaudous et les pratiques de la magie « du Nigeria ». Hier, par exemple, le président des Frères d'Italie, Giorgia Meloni, a répété une reconstitution extrêmement horrible du meurtre lors de l'émission Piazza Pulita sur La7. Cette histoire a commencé à circuler dans les jours suivant immédiatement la mort de Mastropietro, mais il n'a jamais trouvé aucune confirmation de la part des enquêteurs. Pour diffuser ce sont principalement des journaux de centre-droit, tels que Libero et Il Tempo,et plusieurs pages Facebook qui publient des post-racistes, sans aucune preuve ni confirmation officielle.

Cette semaine, une vidéo a été reprise  dans laquelle le psychologue Alessandro Meluzzi répète les mêmes théories, ajoutant d'autres détails épouvantables, tels que l'accusation de cannibalisme. Meluzzi, une personnalité de la télévision connue pour ses positions d'extrême droite sur l'islam et les migrants, était l'un des plus fervents partisans de cette théorie. Selon Meluzzi :

 

"Le cannibalisme rituel dans la mafia nigériane n'est pas l'exception. C'est la règle. Ce sont des choses normales dans ce contexte, mais nous n'en parlons pas; peut-être ne pas paraître raciste. Nous devrons nous habituer à ces choses: ce n'est que la première pointe d'un iceberg destiné à se dilater ».

En réalité, ces reconstructions - qui continuent à circuler très en ligne et sont données en tant que faits - sont fausses: elles ne reposent sur aucun des éléments recueillis au cours de l'enquête. Déjà dans les premiers jours après la mort de Mastropietro, les théories les plus exotiques avaient été abandonnées. Le 4 février, les journaux ont rapporté les dénégations d'enquêteurs selon lesquelles sur le corps de Mastropietro il n'y avait aucune trace de mutilation rituelle, de prélèvement d'organes ou de cannibalisme.

Les dénégations des premiers jours n'étaient cependant pas suffisantes et l'histoire de la mutilation continuait à circuler. Hier, le chef de l'enquête, le procureur de Macerata Giovanni Giorgio, a définitivement nié ces hypothèses avec une déclaration. "La nouvelle de l'absence de parties importantes du corps de Pamela Mastropietro, qui ont été massivement récupérées et recomposées au cours des enquêtes médico-légales", a écrit Giorgio, qui a ajouté: «En ce moment les hypothèses de l'anthropophagie et des rituels vaudous liés à la mort doivent absolument être exclues ". De plus: «Pour le moment, il n'y a pas d'interférences d'organisations criminelles non-UE dans la situation criminelle».

D'autres, enfin, ont fait remarquer que les sacrifices humains et les rituels sanglants n'ont rien à voir avec le vaudou. Giorgio Cingolani, professeur d'anthropologie à l'Université de Macerata, a expliqué au Resto del Carlino :

"Le vaudou est une religion très ancienne, répandue et reconnue, et elle ne pourrait pas l'être si elle prévoyait des sacrifices humains. Il ne parle jamais de tuer ou de sacrifier, donc, pour ce qui peut être dit sur la base de ce qui a été révélé par les enquêtes en cours, exclurait qu'il puisse y avoir un lien entre cette religion et l'histoire. Au fait, tous les Nigérians ne pratiquent pas le vaudou, beaucoup sont pentecôtistes. En tout cas, attribuer ces horreurs au vaudou serait comme attribuer au christianisme ce qui a été fait par les bêtes de Satan. Il ne s'agit pas de religion ou de culture, mais de distorsions criminelles. "

 

Et c'est bien sûr "Casa Pound" petits frères néo nazillons de le lay qui se sont chargés de répandre très largement ses horribles rumeurs, comme si le meurtre lui-même ne l'était pas assez:

 

CasaPound répand le canular du meurtre avec le rituel vaudou de Pamela Mastropietro

Voici comment le National Daily et le Messenger rapportent l'hypothèse d'un homicide tribal par Innocent Oseghale hier. « C » est qui a pris les rituels tribaux macabres, les enquêteurs nient fermement les reconstructions de ce genre, mais trouver une explication pour une telle rorrore est vraiment difficile ... Il y a ceux qui assument ce fut un rituel tribal, ou une sorte de cannibalisme rituel: toutes les reconstructions mais a catégoriquement nié par la police et la poursuite « , lit le QN, tandis que le Messager est des remarques telles que la police Macerata ont nié voodoo et le cannibalisme. Les détails atroces et indicibles du meurtre ainsi que la nationalité du présumé assassin, Innocent Isoghele, ont conduit certains organes de presse à émettre l'hypothèse d'un caractère tribal qui semble totalement infondé. CasaPound , compte tenu de l'horreur causée par le meurtre de Pamela Mastropietro , n'a pas perdu une seconde pour faire revivre ce buffle à la saveur raciste. Sur le profil Facebook de Simone Di Stefano , puis relancé par les chaînes sociales de CasaPound, ce post a été publié à la fois faux et sordide.

 

 

Et le même journal de préciser la raison probable de l'insistance de Casa Pound sur le sujet:

 

Simone Di Stefano est le candidat à la présidence du Conseil de CasaPound , et diffuse des canulars sur des crimes graves déjà démenties par le pouvoir judiciaire. comme rapporté par le QN , d'invoquer la peine de mort, interdite par la Constitution. Le canular CasaPound sur le meurtre de Pamela Mastropietro sert seulement à chercher, à partager sur les médias sociaux et les votes des racistes, ainsi qu'à continuer la compétition sordide avec Forza Nuova pour la primauté dans la droite néo-fasciste.

 

Sordide, répugnant...

 

vautour récupération.jpg

 

Nos autres confrères de "Butac" ont comparé les déclarations du faux criminologue "Alessandro Meluzzi" (il se présente ainsi mais n'en a ni les qualités, ni les compétences) et le constat est sans appel:

 

Surtout les portails "alternatifs" soulignent ce détail, mais plusieurs journaux citent cette interview à Alessandro Meluzzi ,psychologue psychiatre et soi-disant criminologue, ainsi que l'archevêque d'un rite chrétien orthodoxe non reconnu, où il parle du traitement réservé au cadavre:

Certaines parties manquent sur le cadavre: le cou (auquel l'abattage mortel a probablement été infligé) et les organes génitaux. Il y a des signes d'un coup dans la tête et la langue est serrée entre les dents, ce qui est typique des traumatismes crâniens. Ensuite, il y a un coup dans l'abdomen. Après cela, le corps a été soigneusement désossé et lavé à l'hypochlorite de sodium

et

D. Il y a une incertitude sur le cœur de la fille. A-t-il été trouvé?

R. Nous ne savons pas, mais le coeur n'est pas surprenant. Chez les enfants soldats de la Sierra Leone, manger le cœur de la première victime était le rite d'initiation pour gagner du courage. Le cannibalisme rituel dans la mafia nigériane n'est pas l'exception. C'est la règle. Ce sont des choses normales dans ce contexte, mais nous n'en parlons pas; peut-être ne pas paraître raciste.

Tout d' abord, dans l'interview accordée à Meluzzi le mot foie apparaît zéro fois, alors que le psychologue se lance dans des hypothèses pour lesquelles il peut avoir été mangé le cœur. Le problème sous-jacent est que le coeur n'a pas été enlevé :

De petits fragments de déchets de cuir de Pamela ont été trouvés sur la terrasse. L'enlèvement et la disparition des organes internes sont catégoriquement exclus , alors que toute la peau du cou est manquante. Les organes génitaux ont été complètement déchirés, peut-être pour cacher des abus sexuels. Du sang a été trouvé dans la machine à laver de l'appartement, probablement libéré pendant le lavage des vêtements des meurtriers ou des chiffons utilisés pour nettoyer la scène du crime. Sang également sur certains sacs en plastique trouvés à la maison.

Hypothèse, suppositions, sans aucune vérification

Pas même le cou manquerait, mais "seulement" la peau de ceci. L'hypothèse que les corps manquaient du corps n'est pas originale de cette interview, mais dès le début cette hypothèse a été faite sans preuves à l'appui, d'autant plus que l'autopsie finale a été faite le 12 février, il y a quelques jours.

 

Maintenant, Meluzzi est un personnage plutôt inhabituel et son opinion sur quelque chose qui n'est pas arrivé est relativement utile. Ses mots devraient être pris pour ce qu'ils sont, à savoir son opinion personnelle n'est pas obtenue à partir d'informations de première main sur l'enquête.

Même le procureur de Macerata confirme qu'il n'y a pas d'organe et qu'il n'y a aucune indication de l'implication de toute mafia:

 "Les nouvelles de l'absence de parties importantes du corps de Pamela Mastropietro, qui ont été massivement récupérées et recomposées à l'occasion des enquêtes médico-légales menées par le prof. Mariano Cingolani "

Pour le moment - ajoute-t-il - "l'hypothèse de" l'anthropophagie "et les" rituels vaudou liés à la mort "sont" absolument à exclure ". Le romain de 18 ans, "à dire du prof. Médico-légal prof. Cingolani - poursuit le procureur - a été raisonnablement tué à la suite d'une action malveillante ". Et "à l'heure actuelle, il n'y a pas d'interférences d'organisations criminelles non-UE dans la situation criminelle

 

Que sait-on en fait?
Et bien à ce jour, pas grand chose. L’enquête semble partir sur une histoire d'overdose à l’héroïne chez la jeune fille, mais rien n'est sûr:

 

http://roma.corriere.it/notizie/cronaca/18_febbraio_16/pamela-mastropietro-colpita-due-coltellate-quando-era-ancora-viva-17a585c8-12f3-11e8-bbf7-75f50a916419.shtml?refresh_ce-cp

 

Que les inculpés ont découpé le corps et nettoyé ensuite à la javel, pour tenter d'effacer leurs traces. Ils ont voulu disperser le corps, mais cela a été fait avec une telle maladresse que ceux ci ont été vite retrouvé. Il reste à déterminer si vraiment il y a eu overdose, si les coups ont été mortels ou bien résultent de la tentative de découpage du corps pour dissimuler le crime. Bref rien sur les motifs de cet affreux meurtres...

Meurtre qui a été repris en long, large et travers par tous les médias fascisants d'Italie. Et qui ont conduit à une affreuse campagne raciste:

 

http://lahorde.samizdat.net/2018/02/09/italie-retour-sur-lacte-terroriste-dextreme-droite-a-macerata/

 

Une désinformation telle qu'un militant d'extrême droite, qui n'en demandait pas plus a utilisé comme argument pour commettre un attentat terroriste.

Et en résumé, les agitateurs propagandistes ont eu ce qu'ils voulaient... Un peu comme "Fdesouche" et "breizatao" le voudrait bien en France tiens...

Debunked !!!

 

 

 

 

 

 

 



18/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2711 autres membres